Formalités de reconnaissance des diplômes français

 
 

Dans quelles conditions un médecin français est-il reconnu en Israël en 2017 ?

 
Tout médecin français, généraliste ou spécialiste, désirant monter en Israël doit faire reconnaître son diplôme de médecine générale pour pouvoir exercer en Israël.
 
Quelle est la procédure à suivre ?
 
DEMANDE de la licence de médecine générale
Pour les spécialistes, cette demande doit être faite parallèlement  à celle faite au Conseil Scientifique. Pour les médecins généralistes,  c'est la seule démarche à faire pour exercer en Israël. Elle est obligatoire pour tous.
Les documents demandés doivent être traduits et notariés par un avocat-notaire en Israël obligatoirement. Pour cela, regarder le site http://www.health.gov.il/Subjects/MedicalAndHealthProfessions/GeneralMedicine/Pages/default.aspx
Sur le site du ministère, sont stipulés les documents à transmettre:
·  Remplir le formulaire proposé par le ministère de la santé en deux exemplaires, plus
·  2 photos d'identité.
·  2 photocopies de la carte d’identité, dont l'annexe mentionnant l’adresse.  Si le dossier est déposé avant l'ALIAH : une photocopie du passeport ou du visa de résidence en Israël validé. 
·  Le diplôme d'état de docteur en médecine définitif émis par la faculté ( ou si le dossier est déposé avant L'ALIAH : un certificat de fin d’études et d’achèvement de toutes les obligations à l’université, et d'admissibilité au diplôme de médecine qui sera remis au candidat à une date précise, émis par la faculté).
·  Un CV avec les dates de début et de fin d’études, ainsi que les dates de stage, en précisant les départements de stage.  
·  La licence d'exercer en France émise par le conseil de l'ordre avec les dates de début et fin d'exercice et confirmant qu’il n’y a pas eu de plainte criminelle, de négligence ou d'éthique professionnelle déposée contre le médecin.
· Un diplôme de spécialiste de l’étranger (le cas échéant).
Veuillez transmettre tous les documents en double exemplaire.
Pour faciliter l'aliah, cette demande de licence peut être adressée au Ministère de la Santé israélien avant l'aliah. Mais elle ne sera accordée qu'après l'aliah, quand vous recevrez votre Teoudat Zeout (carte d'identité israélienne). 
Après une enquête qui dure environ six à huit semaines, le médecin reçoit sa licence d'exercer la médecine en Israël. Il s'agit d'un diplôme provisoire d'un an, renouvelable 2 fois avant de recevoir la troisième année le diplôme définitif.
 
DOCUMENTS REQUIS
Une liste d'avocats-notaires peut vous être fournie pour traduire les documents et les faire notarier. Vous pouvez montrer les originaux, mais ne jamais les laisser car ils doivent toujours rester dans vos mains.
Une fois le dossier transmis au Ministère de la Santé, la réponse viendra entre 4 à 6 semaines plus tard. Mais téléphonez après son envoie pour vérifier s'il est bien arrivé, compte tenu des lenteurs de la poste. 
Quand vous recevrez l'accord de licence, vous règlerez à la poste environ 700 shekel, et vous recevrez alors la licence d'exercer la médecine en Israël pour un an. Elle vous permet de travailler immédiatement et/ou de faire des ordonnances reconnues dans toutes les pharmacies, et de pouvoir commencer le stage de spécialité (dit PERIODE HATAMA) fixé par le Conseil Scientifique.
Donc en résumé, avec la licence le médecin généraliste peut déjà travailler en koupat holim, et le spécialiste peut  démarrer son stage de reconnaissance de sa spécialité de quelques mois.
Par ailleurs, il est très important 2 mois avant la fin de cette première année de licence provisoire de faire la demande au Ministère de la Santé pour renouveler la licence. Elle peut être renouvelée encore pour un an, avant d'obtenir la licence définitive.
Il est très important de travailler dès que possible avec la licence provisoire pour pouvoir justifier d'obtenir un an plus tard la licence définitive. Ceci explique qu'une "aliah virtuelle" est tout à fait déconseillée, à savoir vouloir obtenir cette licence et repartir en France pour travailler encore un certain temps. 
 
CONNAISSANCE DE L'HEBREU
Le Ministère de la Santé peut demander une attestation de vos connaissances en Hébreu.
Si vous faites un Oulpan, ce qui est vivement recommandé, il faut avoir au moins un niveau GUIMEL, et transmettre l'attestation de fin d'oulpan.
Mais l'on peut aussi attester sur l'honneur un bon niveau sans passer par l'oulpan, pour ceux qui parlent et écrivent couramment l'hébreu. Le ministère de l'intégration a aussi créé un oulpan professionnel (après l'oulpan général de 5 mois) pour ceux qui désireraient améliorer leurs connaissances en Hébreu.
 
S'il est spécialiste :
Il peut parallèlement ouvrir un dossier au bureau du "Conseil Scientifique" de la "Histadrout Arefouit Beisrael", chargé de la reconnaissance des spécialités, en ajoutant aux documents suscités une copie de son diplôme de spécialiste, et sa traduction en hébreu et notariée en Israël.
Une commission de la spécialité demandée se réunira dans les mois qui suivent la demande, et précisera le temps de stage hospitalier nécessaire en fonction du curriculum vitae, et de la spécialité. En général, il s’agit de 6 mois de stage dans un hôpital reconnu par la commission des spécialités. Il est très rare que le médecin ait à passer un examen.
En conclusion : pour tout problème particulier ou toute aide professionnelle, on peut s'adresser au Bureau du MEDIF B.P. 10652 - 91103 Jérusalem - FAX 972/ 2/6718749.
Noter que toute information reçue en dehors d'un membre du Bureau du MEDIF est le plus souvent erronée.
 
Pour faire reconnaitre votre spécialité, la première étape du processus est de contacter le Conseil Scientifique (Moatsa Madait) de l'Association Médicale Israélienne (IMA). Ceci doit être fait parallèlement à la demande au Ministère de la Santé israélien pour obtenir la licence pour exercer la médecine en Israël. 
Cette démarche peut être faite avant l'aliah, sachant que la commission des spécialités se réunit environ tous les 3 mois. Il faut donc envoyer les documents demandés quelques mois avant votre aliah.
Vous pouvoir sur le lien suivant les documents nécessaires à envoyer :
De toute façon, il est impérativement conseillé avant de vous adresser à l'Association Médicale Israélienne (IMA) de présenter vos documents aux médecins du MEDIF - l'ASSOCIATION DES MEDECINS ISRAELIENS FRANCOPHONES, qui ont la meilleure expérience depuis 26 ans sur le terrain pour vous conseiller sur la présentation de tous vos documents et particulièrement votre Curriculum Vitae – comment le présenter au mieux selon le modèle israélien connu et reconnu par le Conseil Scientifique.
 
DOCUMENTS REQUIS
Le Conseil Scientifique a le droit de demander de repasser des examens aleph et/ou beit, c’est-à-dire écrit et/ou oral et un stage de formation (dit HATAMA). Ceci est variable selon les spécialités et le cursus universitaire de chacun. De toute façon, il est très important que vous preniez d'abord contact avec des médecins du MEDIF, bien expérimentés à ce processus et au cursus universitaire français pour vérifier que votre demande est bien présentée.
 
Apres 3 mois d'attente, vous recevrez une lettre du Conseil Scientifique avec sa décision. Si tout est en ordre, la lettre statuera que votre spécialité sera reconnue  après un stage de formation (dit HATAMA) de quelques mois (3 à 6 mois en général).
Ce temps passé à l'hôpital est très important pour apprendre à connaitre le système médical israélien – notamment hospitalier et la pratique dans les koupot holim. Vous suivrez l'équipe médicale dans ses différentes activités, et en même temps vous perfectionnerez votre hébreu général et surtout professionnel. Vous apprendrez quels sont les médicaments prescrits en Israël et comment ils sont donnés, voir des pathologies différentes et les processus administratifs médicaux et les systèmes de pensées médicaux israéliens.  En bref, apprendre comment fonctionne tout le système médical israélien.
Il est possible que l'on vous demande au bout de quelques temps de prendre des gardes sous supervision de l'équipe en place.
 
PERIODE HATAMA
POUR LES SPECIALISTES, la période de stage hospitalier peut être de 3 à 6 mois dans un service de votre spécialité. Ce service doit être reconnu par le Conseil Scientifique de IMA.
Vous pouvez avant votre aliah prendre contact avec ces services pour convenir d'une date de stage. Il faudra vérifier vos vaccinations  avant le stage et bien sûr avoir la licence d'exercer la médecine du Ministère de la Santé pour effectuer ce stage.
 Ce stage est rémunéré par l'hôpital qui recevra l'argent du Ministère  de l'intégration, après accord avec le service du personnel de l'hôpital qui  vous recevra.
2 semaines avant la fin du stage, le chef de service qui vous emploiera doit vous faire une lettre pour AMI précisant les dates de stage, et que vous êtes compétant dans votre spécialité. Cette lettre sera envoyée au Conseil Scientifique qui vous demandera de payer 300 shekel et vous recevrez au bout de 2 à 4 semaines votre reconnaissance de spécialité.
 
EN RESUME
Un voyage d'études est toujours vivement conseillé dans les mois qui précèdent l'aliah, avec contact à l'Agence Juive, et l'association MEDIF dirigée par des médecins expérimentés ayant fait leur ALIAH depuis longtemps pourront vous aider à préparer les documents nécessaires et obtenir le maximum de renseignements précis pour bien préparer votre intégration professionnelle, et être psychologiquement plus serein. Pour cela contactez-nous. 
 
 

 

Pour les chirurgiens-dentistes

Exemption d'examen pour tous les dentistes olim ayant 5 ans d'expérience.

Pour tous renseignements complémentaires, promenez-vous sur le site internet:

1) de l'EFI - association des chirurgiens-dentistes francophones en Israel: www.dentistes.co.il

    ou contacter le Dr Hervé Roos : hroos@cc.huji.ac.il

2) du Ministère de la Santé: